Doit-on miser sur les crypto-monnaies ?

Phénomène durable ou simple mirage ? Depuis quelques années, les crypto-monnaies suscitent un engouement indéniable, chacun souhaitant miser le plus tôt possible sur une manne qui se cesse de prendre de l’ampleur. Mais quelle part de réalité possède ce marché virtuel ? 

Créé en 2009, le Bitcoin est à l’origine d’une nouvelle ère, celle des cryptomonnaies et de façon plus large, celle de la « blockchain ». Au départ réservée à quelques investisseurs intrépides, la monnaie virtuelle suscite aujourd’hui un engouement généralisé. Même les non-initiés s’intéressent désormais au phénomène et parient sur son avenir au point de s’imaginer d’avance multi-millionnaires. Anticipant les nombreuses opportunités qui se dessinent, des fêtes gigantesques sont organisées à New York et à San Fransico en l’honneur de la célèbre monnaie et des dizaines d’autres qui affluent sur le Web. Un cap symbolique a été franchi cet été : comme le rapporte les Echos Entrepreneurs, le montant total levé dans ces crypto-monnaies a dépassé le milliard de dollars. Et loin de ralentir, les transactions relatives à ces monnaies ces derniers mois augmentent de manière exponentielle. Ils surpassent désormais le montant des fonds levés auprès des business angels et des fonds d’amorçage, traditionnellement les principaux pourvoyeurs de fonds des projets technologiques.

 

Bitcoin
Change.org

Une question se pose alors : les crypto-monnaies constituent-elles la nouvelle référence des échanges numériques ? Rien n’est moins sûr. Certains s’alarment et avertissent de l’apparition d’une nouvelle bulle d’investissements, comme l’avait pu l’être Internet il y a près de vingt ans. Quant à d’autres, il estiment que les profonds bouleversements annoncés, à l’instar de la disparition totale des intermédiaires dans les échanges de monnaies, ne sont pas prêts de se produire. Un banquier confie ainsi, en référence au système de blockchain : « En 2000, tout le monde nous disait que nous allions disparaître, nous sommes toujours là. Et pour longtemps, je crois ». Il en en effet probable que des systèmes de régulations des monnaies virtuelles soient rapidement instaurés afin de contrecarrer l’apparition d’une bulle financière. 

Néanmoins, « il devient difficile pour les investisseurs institutionnels d’ignorer les crypto-monnaies », juge pour sa part Robert Boroujerdi, analyste de Goldman Sachs, dans une note.

Si la régulation est effectivement mise en place, il se pourrait donc que le système des transactions virtuelles – la blockchain – se normalise et deviennent le mode d’échange de référence. De quoi donner sans cesse plus de consistance à la monnaie virtuelle et, par ailleurs, apporter aux investisseurs une raison concrète de faire la fête. En attendant, la prudence s’impose. 

Souscrivez

Souscrivez à notre newsletter